Les produits en rayon

Lorsqu’il s’agit de consommer, chacun·e a des besoins et envies différents. Tout.e coopérateur.ice peut proposer des produits ou des producteurs, via un classeur de suggestion. Sous réserve que votre produit suggéré soit disponible chez les fournisseurs ou producteurs locaux référencés par les salariés et qu’il y ait de la place en rayon, il sera mis en vente ! Si le produit nouvellement référencé se vend bien, il sera pérennisé. A contrario, un produit qui ne plaît pas à suffisamment de coopérateur.trices finira par quitter le magasin.

La participation bénévole des membres réduit les frais de fonctionnement ce qui est répercuté sur les tarifs ! A qualité équivalente, les produits proposés par Otsokop sont moins chers que dans la plupart des autres circuits. Il faut néanmoins savoir qu’Otsokop ne pratique pas d’opérations de promotion, de déstockage, etc… et souhaite rémunérer au juste prix les producteurs.

Otsokop applique la même marge sur l’ensemble des produits du magasin, qui sert à financer le fonctionnement de la supérette. A cette marge peuvent s’ajouter des coefficients spécifiques à un produit, une famille de produits, pour prendre en compte son coût (pertes, port,...).

Chez Otsokop, il en faut pour tous les goûts et tous les budgets. Un de nos objectifs est de proposer une gamme large et complète de produits qui corresponde aux attentes de chacun·e. Du bio, du vrac, du conventionnel, du local, etc. Otsokop se distingue d’un magasin de producteurs et se positionne comme une supérette où l’on peut venir acheter aussi bien des fruits et légumes de la région, que de la lessive, du papier toilette, des produits d’hygiène et cosmétiques ou de la nourriture pour ses animaux de compagnie !

Otsokop compte de nombreuses références vendues en vrac, et leur développement fait partie des demandes de coopérateur.ices. Mais cela peut prendre un peu de temps : c’est un rayon qui demande beaucoup de formation, est plus complexe à gérer qu’un rayon classique (normes sanitaires et de traçabilité) et le matériel coûte cher.  Mais surtout, remplir les silos, les nettoyer demande du temps, et nous manquons encore de bénévoles.

Il est possible de suggérer des produits que tu veux voir apparaître dans les rayons. Le classeur de suggestions permet justement à chacun.e d’être force de proposition. Les salarié.e.s de la coopérative étudieront ensuite tes suggestions.

Questions de SCIC

Une coopérative est d’abord une entreprise. Elle a donc une activité économique. Plus spécifiquement, une coopérative est une entreprise collective créée par des personnes, les coopérateur·trices, qui partagent un objectif commun autre que l’enrichissement personnel (les éventuels et indispensables bénéfices de la coopérative sont réinvestis dans l’outil commun). Ils ou elles investissent dans son capital en souscrivant des parts sociales et la gèrent de manière démocratique lors des Assemblées Générales (une personne = une voix).

Les coopérateurs.trices d'une SCIC associent les salarié·e·s et des acteurs du territoire autour d’un projet commun qui porte une utilité sociale.

Si tu décides de te retirer d'Otskop, tu pourras faire don de tes parts à la SCIC, ou en demander le remboursement. Dans ce dernier cas, le rachat interviendra après la tenue de l'AG Annuelle qui approuve les comptes. En cas de déficit, la valeur des parts sera diminuée.

Bien sûr que non ! Plus on est nombreux, mieux cela fonctionne et plus on contribue à la transition écologique et sociale du territoire ! Par exemple, à Paris, la Louve, précurseur en France du magasin participatif et coopératif, compte désormais plus de 10 000 coopérateur.ices.

Les créneaux

Quand vous rejoignez Otsokop, vous devez choisir un créneau de 3 heures toutes les 4 semaines. Pour cela, le Bureau des Membres (BDM) vous demandera si vous avez une préférence ou une idée du jour ou de la plage horaire qui vous convient, ou quelles sont vos contraintes. Le BDM recherchera en fonction de votre réponse, des créneaux incomplets et vous fera des propositions. Une fois le choix arrêté, vous serez inscrit·e sur ce créneau. Si vous avez des horaires irréguliers et que ce système ne vous convient pas, ne vous inquiétez pas, on y a aussi pensé > Voir la question sur les volant·e·s.

Si vous n’êtes pas là ponctuellement, vous devez vous faire remplacer par un.e autre coopérateur.ice pour ne pas que votre équipe soit incomplète. Tous les outils nécessaires seront mis à votre disposition pour identifier ce/cette remplaçant.e.

Votre emploi du temps peut changer et par conséquent, votre créneau habituel doit changer. On s’adapte et pour cela, c’est très simple ! D’abord, vous devrez en informer votre équipe, puis vous discuterez avec le Bureau des Membres pour trouver un nouveau créneau qui correspondra mieux à vos nouvelles disponibilités.

Si vous rejoignez Otsokop et que vous avez un emploi du temps irrégulier, il est possible de s’inscrire sur la liste des volantes. Les règles sont simples : une personne “volante” doit chercher par elle-même pour chaque cycle de 4 semaines un créneau incomplet pour venir y faire ses 3 heures de bénévolat. Son choix fait, elle doit téléphoner au référent·e pour le prévenir de sa venue (ceci pour éviter que 2 volants choisissent de venir sur le même service). Il est aussi possible que les volants soient contactés par des bénévoles qui doivent être remplacés ponctuellement.

Selon la plage horaire que vous avez choisie, vos activités peuvent varier. Par exemple, les créneaux du matin s’occupent de recevoir les livraisons, de mettre en rayon, de remplir les silos de vrac, etc… quand les créneaux du soir s’occupent de vérifier les dates de péremption, d’éteindre les caisses, de remplir quelques rayons vides ou nettoyer le magasin. Pour plus d’informations, demandez au Bureau des Membres qui vous apportera plus de précisions.

Le fonctionnement du magasin

Oui bien sûr ! Pour faire vivre Otsokop, il existe des groupes de travail prioritaires dans lesquels s’investissent des coopérateur.rice.s sur différents sujets. Parmi eux : la communication, le Bureau des Membres, la comptabilité, l’informatique… En fonction de vos affinités et compétences, vous pourrez rejoindre un des groupes.

Le BDM, c’est une équipe de coopérateur.ices volontaires qui donnent, en plus de leurs 3 heures par mois, un peu de leur temps libre pour accueillir les personnes intéressées par Otsokop. Le BDM conseille, renseigne, informe et s’occupe d’inscrire les futur·es coopérateur·ices et de leur trouver un créneau. Ce sera également votre interlocuteur pour tout ce qui concerne votre participation (pour changer définitivement de créneau, …). C’est un peu notre équipe Ressources Humaines / Recrutement !

Oui bien sûr ! Échanger, se rencontrer font partie des objectifs d’Ostokop ! A Otsokop, on est tous coopérateur.trice, on fait connaissance, notamment lors du créneau. La crise sanitaire a restreint les autres moments de convivialité, y compris les apéros de fin d’AG. Dès que toutes les restrictions seront levées et que nous y serons autorisés, nous reprendrons les activités dédiées aux échanges et rencontres entre coopérateur·ices. Bien sûr, la fréquence de ces rendez-vous dépendra de la mobilisation des coopérateur·ice·s pour les organiser !

Il est possible de venir faire ses courses à Otsokop uniquement lorsque l’on est coopérateur.ice ou membre du foyer d’un·e coopérateur·ice. Votre conjoint·e peut donc venir faire les courses à Otsokop. En revanche, seule la personne qui est coopérateur·ice peut faire les 3 h de bénévolat.

Otsokop emploie directement deux personnes salariées pour assurer les tâches qui nécessitent un suivi (animation de la SCIC, commandes, formation, …). Elle travaille également avec plusieurs dizaines de producteurs, fournisseurs et artisans locaux, ce qui soutient autant d’emplois indirects sur le territoire. D’ailleurs depuis 3 ans, Otsokop réalise 25 % de son chiffre d’affaires en Eusko, la monnaie locale du territoire.

Infos pratiques

Tout le monde peut faire ses courses à Otsokop ?
Oui, à condition d’être coopérateur.rice et de participer au fonctionnement du magasin (3 heures toutes les 4 semaines).

Où se trouve Otsokop ?
Quartier Saint Esprit – 1 avenue Lattre de Tassigny 64100 Bayonne

Quels sont les horaires d’ouverture de la supérette ?
– Lundi & mardi : 16h30-20h
– Du mercredi au vendredi : 11h15-13h30 / 16h30-20h
– Samedi : 9h30-19h

Quels produits je peux trouver à Otsokop ?
Tous les produits du quotidien : locaux, agriculture paysanne, bio, vrac, mais également plus traditionnels afin de répondre aux envies et besoins des otsokopains et otsokopines.

Quels sont les moyens de paiement acceptés en caisse ?
A Otsokop, vous pouvez régler :
– par chèque
– en espèces (euro et eusko)
– par CB
– par Euskokart

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Pour avoir plus d’infos sur Otsokop, visionnez cette vidéo, puis jouez avec nous !

[wp_quiz id=”3110″]

Rappel des consignes quand vous venez à Otsokop