Journée Portes Ouvertes du 27 avril 2019

with Pas de commentaire

Découverte de la nouvelle supérette, réunions publiques, visites, ateliers culinaires participatifs, animation/jeux, dégustation de nos

produits.

 

Communiqué de presse

[Otsokop s’agrandit en une supérette de 250 m2]

En passant d’un garage en 2015 à un local de près de 250 m2 en 2019, les 280 adhérents de l’épicerie
participative et coopérative Otsokop s’apprêtent à fêter l’une de leur plus belles réussites collectives :
l’ouverture depuis début avril d’une supérette qui propose plus de 1600 références. Une nouvelle
étape franchie pour un projet que l’on qualifiait autrefois d’utopiste.
L’aventure Otsokop en Bref
Otsokop est une collectif de citoyen.nes consomm’acteurs souhaitant reprendre en main leur mode de
consommation. Pour ce faire, le collectif s’est fixé comme objectif d’ouvrir un « super marché » coopératif et
participatif. Son fonctionnement est simple : l’adhésion et une participation de 3h mensuelle permet l’achat de
produits de qualité (bio pour la plupart, locaux si possible) à des prix accessibles. C’est aussi une aventure
humaine où les Otsopotes échangent sur d’autres manières de consommer, de réaliser soi-même ses produits
d’entretien ou d’hygiène, de façon informelle ou lors d’ateliers dédiés.
Otsokop a commencé en groupement d’achat dans le garage d’un adhérent en 2015, a déménagé dans un
hangar en 2016, puis ouvert une épicerie en 2017 à Bayonne. En 2019… le magasin de Bayonne s’agrandit
pour devenir une supérette de 250m2 !
Aujourd’hui, Otsokop compte 280 adhérents et se fixe comme objectif d’atteindre les 500 adhérents d’ici fin
2019 avec le concours de partenaires tels que la Communauté d’Agglomération Pays basque, la ville de
Bayonne, Habitat Sud Atlantique ou encore La Chayotte, ex magasin bio à Bayonne.
Ouverture de la supérette : un pas de plus vers le « super marché » !
Le projet d’ouverture de la supérette a nécessité d’importants investissements : chambre froide, vitrine
réfrigérée, développement des silos vrac. Mais il a également donné lieu à un bel exemple de solidarité. La
Chayotte, magasin bio à Bayonne a ainsi fait don de son matériel (stands, rayonnages, tables…). L’occasion
aussi pour son gérant de rejoindre l’aventure Otsokop et de faire bénéficier à l’association de ses années
d’expérience. Si dans son magasin, Otsokop réunissait déjà près de 500 références, la nouvelle supérette
permet d’accueillir plus de 1600 produits dans les rayons. La structure continue sa démarche
d’approvisionnement local en travaillant avec 23 producteurs et artisans locaux, 2 coopératives du Pays
Basque et 4 plateformes, dont 1 de Navarre. De plus, 30 % du chiffre d’affaires est réalisé en eusko, monnaie
locale basque. Autant d’argent qui vient irriguer l’économie locale !
« Les familles de produits proposés répondront à tous les besoins du quotidien » affirme Ixabel Cassan,
présidente d’Otsokop. « Notre but n’est évidemment pas de faire du profit, ni de concurrencer les commerces
traditionnels, mais de fédérer des femmes et des hommes désireux de créer une nouvelle façon de
consommer », ajoute-t-elle. « Nous souhaitons que ce lieu, créateur de lien social, démocratise l’accès à des
produits de qualité, respectueux des humains et de l’environnement. »

Journée portes ouvertes le samedi 27 avril
Pour permettre aux citoyens de découvrir le projet, Otsokop organise une journée portes ouvertes le samedi
27 avril. Lors de cette journée, les sympathisants et curieux de la démarche pourront venir découvrir les
nouveaux produits et les locaux réaménagés par les “Otsopotes” de l’équipe “local”. Alors que l’achat est
exclusivement réservé aux adhérents en temps normal, il sera exceptionnellement ouvert à tous. L’occasion
aussi pour les Otsopotes de présenter son fonctionnement et de partager un moment convivial avec les
citoyens intéressés par la démarche (apéritif, rencontre du collectif, des paysans…).